Bf 109 E-3 Wk.nr1268.jpg

LE PILOTE

Hans Galubinski est né le 12 janvier 1916 à Berlin
Il prend part à la bataille de France en tant que Feldwebel avec la 7.Staffel, III.Gruppe Jagdsgeschwader 53 "Pike As".
Du 12 mai au 6 juin 1940, il abat 8 avions de chasse, des Morane Saulnier 406, des Curtiss P40 et Potez 630. Mais sa chance tourne lorsque sa Staffel attaque une douzaine de chasseurs Bloch 152. Son Messerchmitt Bf 109 E-3 est touché par l'adjudant Jean Crocq et se crash à Belleu 2km au SSE de Soissons. Galubinski s'éjecte de son appareil en parachute mais alors qu'il est encore dans les airs les paysans locaux lui tirent dessus à coup de fusil de chasse. Gravement blessé par les plombs il est finalement fait prisonnier.
Soigné dans un hôpital français il est libéré à l'armistice. Il reprendra le combat avec la bataille d'Angleterre.
Le 9 septembre 1941, il est titulaire de 28 victoires.
Le 22 juillet 1942, il obtient la Deutsche kreuz en or.
Ensuite il sera Affecté au I./JG101. La Jagdgeschwader 101 est une escadre de formation de pilote de chasse basée à Pau. La JG 101 y est arrivée en Avril 1943 et y restera jusqu’en Juin 1944.
Le 12 janvier 1944, il est pilote-instructeur et fête son 28 ème anniversaire avec son nouveau grade d'Oberfeldwebel.
Le lendemain, le 13 janvier 1944, Il rencontre des Hawker Typhoon du 198 Squadron. Malheureusement son Bf 109 E-3 est obsolète depuis longtemps, malgré ses grandes qualités « d’Experten » Hans Galubinski est abattu et meurt aux commandes de son Messerschmitt Bf 109 E-3 wnr 1268, codé 7 noir. Il s'écrase au Sud du village de Caix au lieu-dit "La Vallée du Bois Forest".
Nous ne connaissons pas la finalité de sa mission, peut-être était–il venu fêter son anniversaire avec ses anciens camarades des escadres opérationnelles dans le Nord de la France, ce qui est fort probable ?

Hans Galubinski

Gabulinski.jpg

Hans Galubinski à la JG 53 pendant la Bataille d' Angleterre

Hans Galubinski JG 53.jpg

Tombe de Hans Galubinski
Bourdon (Bloc 36 rangée 3 tombe 82)

oberfeldwebel_hans_galubinski_jagdgeschwader_ 53_ pik_1940_bourdon_grave OK.jpg
Profil et photo du Messerscmitt109 E - 3 Wnr 1268 pendant la Bataille d’Angleterre , été 1940 et sur lequel il sera abattu le 13 janvier 44, à cette date il ne portera plus la même livrée ni le même codage (7 Noir)

Profil 109 Batalle d'Angleterre.jpg
BF 109 E 3 W.nr 1268.jpg

La MISSION : Jeudi 13 janvier 1944

Mauvais temps. Nuages de 10/10. Averses de pluie sur le Nord-Ouest de la France. Aucune opération d'envergure ni de la RAF, ni de 8e AF ni de la 9e AF. 2 opérations Ranger de la RAF cependant effectuées, la première étant très intéressante.




Un des deux BF 109 E encore en vol en 2019

1280px-Messerschmitt_Bf_109E_at_Thunder_Over_Michigan.jpg
Blason RAF.jpg

Typhoon Mk Ib Long Rang équipé de ses réservoirs

Typhoon.jpg
RAF. Ranger Sur le Nord de la France Ho : 14 30

Objectif : Recherche d'avions ennemis dans la région de Montdidier – Juvincourt – Laon..

Tableau.JPG
Décollage de Manston à 14 H 24 de ces 6 « Typhoon » Ib-LR (Long Rang) du Squadron 198 pour cette opération Ranger... Nuages bas. Visibilité mauvaise. La direction du Sud/Sud-Est prise au-dessus de la Manche qui sera survolée à zero feet... mais 10 miles au large des côtes de France., le moteur de White 2 va présenter des ratés et menacer de s'arrêter. Le F/O. G Eagle, pilote de cet avion prévient alors par radio qu'il va essayer de prendre de l'altitude et sauter en parachute.
L'avion est maintenant à 300 mètres au-dessus de l'eau, la verrière du cockpit ouverte... mais à cet instant le moteur semble refonctionner normalement et le F/O G. Eagle fera alors demi-tour et parviendra à regagner l'Angleterre où il se posera à 15h 15.
Pendant ce temps-là les 5 autres « Typhoon » Ib-LR du Squadron 198 ont poursuivi leur mission en pénétrant en France au-dessus de Cayeux à une altitude de 2250 mètres avant de replonger au ras du sol quelques 30 kilomètres plus loin...

Après avoir volé vers le Sud-Est quelques instants encore, un avion va être aperçu à environ 300 mètres d'altitude sur leur gauche. La Yellow section va immédiatement se diriger vers l'un de ces avions, l'approcher et l'identifier comme étant un bimoteur de transport du type « Caudron Goéland » ou « Bloch 220 » portant un mélange de camouflages de Vichy et la Luftwaffe.
Cet avion est en fait en train d'effectuer un circuit pour atterrir... Le S/Ldr Bryan ouvre le feu vers cet avion – 2 rafales, chacune de 3 secondes – terminant son tir de 300 à 150 mètres de l'avion et faisant sous l'impact de ses obus, voler au loin des fragments du fuselage. Le bimoteur, déséquilibré, va alors en basculant sur sa gauche, brutalement plonger vers le sol et s'y écraser.
Le S/Ldr Bryan DFC revendiquera au retour un « Caudron Goéland » (ou Bloch 220) détruit.

Les 5 « Typhoon » Ib-LR vont cependant poursuivre leur patrouille vers le Sud-Est et une vingtaine de kilomètres environ plus loin, le S/Ldr Baldwin (Red 1) apercevra à son tour un autre avion ennemi volant vers le Sud-Ouest à environ 180 mètres d’altitude. Cet avion sera reconnu comme étant lui aussi un « Caudron Goéland ».
Se trouvant à zero feet le pilote britannique va l'attaquer par le dessous, ouvrant le feu de ses canons de 20 mm. Des impacts seront aperçus à la racine des ailes et un incendie se déclarera au niveau d'un réservoir d'essence avant que l'avion ne s'enveloppe totalement d'une gerbe de flammes juste avant de s'écraser dans un champ. Le S/Ldr J.R Baldwin revendiquera au retour un « Caudron Goéland » détruit. Ces « Caudron Goéland » avaient le nez et la queue aux couleurs de Vichy avec des croix noires de la Luftwaffe sur le fuselage et les ailes. Les surfaces inférieures étaient de couleur gris / vert foncé.

En résumé : le premier « Caudron Goéland » détruit par le S/Ldr J.L. Bryan DFC s'est en fait écrasé à Cormeilles à l'Ouest de Breteuil (Oise). Il s'agit d'un « Caudron » C 445 du 16 /KG2 (TN/+KN). Les 4 membres de l'équipage ont été tués : Fw A. Kunscke. Fw Gummor. Uffz W. Kamin Ogfr Ph. Bodewig tous âgés de 22 à 29 ans.
Le second « Caudron Goéland » abattu par le S/Ldr J.M Baldwin s'est écrasé, selon les pilotes britanniques entre 15 et 25 km au Sud-Est de Poix. En fait à Fransures, 10 km au Sud-Ouest de Ailly-sur-Noye (19 km au Sud-est de Poix.)

La mission va se poursuivre vers l'Est mais peu après... dans la région de Rosières-en-Santerre 2 « Messerschmitt » Bf 109 E tenteront une attaque sur les « Typhoon » Ib du Squadron 198.
Des suites de ces combats, ces 2 Bf 109 seront revendiqués détruits par les pilotes de la RAF.
Le S/Ldr J.M Bryan DFC et le F/O H Freeman revendiqueront la destruction d'un Bf 109 E près de Rosières en Santerre tandis que le F/Lt Niblett fera la même revendication d'un second BF 109 E détruit également près de Rosières-en-Santerre.
Nous savons que le BF 109 E-3 Wnr 1268 – 7 noir – du I JG 101 s'est écrasé le 13 janvier 1944 à Caix, 4 km à l'Ouest de Rosières-en-Santerre. Cet avion allemand correspond donc à l'une de ces 2 revendications des pilotes du Squadron 198.
Il se pourrait qu'un autre Bf 109 soit crashé près de Rosières-en-Santerre mais nous ne pouvons l'affirmer.
D’après le rapport des pilotes britanniques, les Bf 109 étaient de couleur bleue sale / gris-vert sur les surfaces supérieures et bleu ciel mais plus brillant et plus profond que le bleu œuf de canard sur les surfaces inférieures avec des croix noires proéminentes ainsi que des croix gammées.
La mission se poursuivra encore avec le mitraillage des aérodromes plus à l'Est, en principe vers Juvincourt et Laon/Athies.
Au retour l'un de ces chasseurs aura été endommagé Catégorie B des suites des tirs de DCA mais surtout un autre sera porté Missing In Action, abattu selon ses camarades par la Flak, peu après avoir mitraillé le terrain de Juvincourt.
Ce « Typhoon » Ib # JR 435 (TP O E) du Squadron 198 était piloté par le P/O Stanley Maxwell Laman qui trouvera la mort dans le crash de son avion.
Ce pilote sera cependant inhumé à Roye dans la Somme.
Il y a donc, à notre avis tout lieu de penser que le mitraillage de l'aérodrome au cours duquel l'avion du P/O Stanley Maxwell Laman a été atteint par les tirs de DCA était celui de Roye plutôt que celui de Juvincourt.
A signaler encore que le S/Ldr Bryan DFC signalera avoir endommagé un hangar sur un aérodrome non identifié.
Une seconde opération Ranger sera effectuée par 4 autres « Typhoon » Ib du même Squadron 198.
Décollage de Manston à 14h 35 pour détruire des avions ennemis dans la région de Brétigny et de Melun / Villaroche. Un avion ennemi non identifié sera détruit près des Andelys et 3 Ju 88 détruits également dans la région de Vernon.
Un « Typhoon » Ib endommagé par la Flak Catégorie B près de la côte. 14H 35/16h 15.
RAF Recos.
8 « Spitfire » + 2P51 + 2 « Typhoon » Ib effectueront des recos maritimes et autres recos sur le Nord de la France et en Hollande.
4 P51 des Squadrons 63 + 170 effectueront des recos photographiques sur le Nord de la France.

Zone boisée actuelle - Zone de crash du BF 109 E (Photo des années 50)

Zone boisee actuelle zone de crash identifiee.jpg
Très peu d’éléments retrouvés lors de la reconnaissance sur le site du crash, la partie boisée en 1944 a aujourd'hui disparue, de plus cette ancienne zone des combats de 1918 est extrêmement polluée par les nombreux restes métalliques, munitions et autres débris des durs combats, environ 2000 soldats de 1918 reposent dans les cimetières avoisinants.

Balles de 7.92 mm

Balles 792mm.JPG

Bougie du DB 601

bougie du DB 601.JPG

Prise de branchement de l'EKu17, synchro & compte coups des MG 17 de capot.

connection electrique (1).JPG

Munition datée de 1938

Munition datee de 1938.JPG

Prise de branchementde l'EKu17, synchro & compte coups des MG 17 de capot.

connection electrique (2).JPG

Pastille anéroïde

pastille aneroide.JPG

Soupape du DB 601

Soupape du DB601.JPG

Prise de branchementde l'EKu17, synchro & compte coups des MG 17 de capot. Siemens

Connection electrique SIEMENS.JPG

Pièce non identifiée

piece non identifiee (1).JPG

Pièce non identifiée (sous un autre angle)

piece non identifiee (2).JPG

Douilles d'obus 20 MG FF

douilles obus 20 MG FF.JPG

Ensemble des pièces récupérées

Ensemble des pieces.JPG
Recherches effectuées par Alain Boutté, Jérôme Delarive , Pierre Ben et JP Ducellier, mise en page Michel Lespagnol

CarteCaix Crash.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com