fw190.jpg

CARACTÉRISTIQUES DU FW 190 A


Le Focke Wulf 190 A chasseur-bombardier était équipé d’un moteur BMW 801 de 1700 Ch. en étoile.
Vitesse maxi : 657 km/h. Plafond: 10 300 m. Autonomie: 950 km;
Armement: 4 canons de 20 m/m et 2 mitrailleuses de 13m/m, roquettes anti-aérienne, bombes de 250 et 500 kg.

LE FOCKE WULF 190 A6 - ABATTU A COMBLES LE 15 MARS 1944

Ce chasseur de la Luftwaffe qui venait de décoller de Grévilliers le 15 mars 1944 près de Miraumont (80), fut pris en chasse par deux avions alliés (Spitfire du 401 Squadron qui était un escadron Canadien)  avant Morval. Les trois appareils volaient à très basse altitude. Un témoin de Combles avait cru voir des vaches qui couraient dans un pré à la sortie de Morval, puis le bruit des tirs en rafales et le sifflement des balles qui touchèrent le château d’eau et l’horloge de l’église de Combles lui rappela la réalité. L’avion vira pour éviter le clocher, mais touché il prit feu et s’écrasa dans le bois de Douage. Les Allemands vite sur les lieux encerclèrent l’appareil, c’est Marcel Paille boucher-charcutier qui fut réquisitionné pour extraire les restes du pilote.
L’avion était un Focke Wulf 190 A7 immatriculé : Werk Nummer (Wnr) 340293 br2 (brown 2-marron 2). Piloté par le Lieutenant Hans Mayer* il appartenait à l’escadrille 7/JG 26 (Sur le journal de la JG26 il est indiqué comme lieu du crash S/W de Bapaume). Les allemands montèrent la garde pendant plusieurs jours autour de l’épave. Quand la garde fut relâchée une personne alla démonter une des trois pales de l’hélice qu’il dissimula dans un trou d’obus et plus tard la ramena chez lui. Aujourd’hui il la garde toujours précieusement.

 

*Le nom du pilote et l 'immatriculation de l' appareil,ainsi que le type d' avion et le Squadron qui a abattu le FW figurent à la page 231 du journal de la JG26 . A noter que Hans Mayer avait été abattu trois fois auparavant et avait survécu, le quatrième crash lui fut fatal. Aucune victoire ne lui a été attribuée. Il était né le 14 Février 1922 à Marind Ortrau, il est enterré au cimetière de Bourdon (80) au bloc 4 rang 17 tombe 653.

pale.jpg
Dessin de ce qui figure sur la pale
grevillers-1947.jpg

UN BREF HISTORIQUE DU TERRAIN DE GRÉVILLERS


Le site de Grévillers, culminant à 129 mètres de hauteur, a été choisi par les Anglais en 1939 pour l'implantation d'un aérodrome.
Quelques temps après, l' aérodrome a été occupé par les Allemands qui en terminent la construction. Finalement ce sont eux qui l'utiliseront puis les Américains pour le lancement de leurs planeurs vers l'Allemagne. L'aérodrome comprenait une piste principale de 1,5 km sur 90 mètres et une piste secondaire de 1,2 km sur 60 mètres. Huit casernes ont été érigées ainsi que 37 hangars et 5 réservoirs à essence.

Pour la construction de ces différents ouvrages, les terrains agricoles ont été réquisitionnés, ainsi que la main d'oeuvre locale.

Aujourd'hui, seuls quelques fragments de pistes subsistent, le site ayant été abandonné après la Seconde Guerre mondiale


Grevillers_aerodrome_en_1946.JPG
Plan du terrain de Grévillers
Vue aérienne du terrain en 1947
Embleme 7 JG26.JPG
Emblème de la 7/ JG 26


Propos recueillis auprés de M. LEGRAND de Rue, ancien pilote

Un autre avion est tombé à Hancourt en 42 et un près de la gare de Mons (Paul Caplier)


Courriel : trabau@wanadoo.fr

Site : www.doingt-flamicourt.com

BAUDUIN André

Mémoire de Doingt-Flamicourt


Publié sur le Site de Somme Aviation 39-45
Le 14 Août 2017

Doingt.jpg

LES DEUX AUTRES FW DE LA 7/JG26 ABATTUS CE JOUR LA DANS LA RÉGION

Au cours de la même journée, deux autres FW de la 7/JG26 furent abattus par le 401 Squadron qui perdit un Spitfire. Voici les indications concernant ces appareils

Coordonnées des deux FW 190 A6 :

FW 190 A-6 Wnr 470 249 - br 12  (Brown 12 - Marron 12) 7ème  Staffel JG 26
Pilote : Unteroffizier Georgi Rudolf
Crash à proximité de Combles
Le pilote parvient à sauter en parachute et aura la vie sauve

FW 190 A-6 Wnr 530 339 - br 5  (Brown 5 - Marron 5) 7ème  Staffel JG 26
Pilote : Unteroffizier Stahnke Kurt
Crash à proximité de Maurepas
Le pilote est décédé et enterré au cimetière de Bourdon, Bloc 4 - rang 17 - tombe 654 juste à côté du Lieutenant Hans Mayer

Coordonnées du Spitfire du 401 Squadron abattu par le Feldwebel Böhm 7/JG26 :

Spitfire IX # MJ 126
Pilote F/O Sherk
Crash 30 km au Nord Est d' Amiens (d' après le journal de la 7/JG26)
Cette version est contestée par le F/O Sherk qui déclare
dans son rapport : " Pendant mon trajet aller, mon moteur tomba en panne. Je n' en connais pas la cause. J' avais du voler à travers des zones où les tirs de Flak avaient été particulièrement importants. Il y avait des chasseurs dans les envirions et peut être mon moteur avait il été atteint. Je sautai en parachute aux environs de 10h 00 et me posai à proximité d 'un bois à environ 3 kilomètres au Nord-Ouest  Beaumont Hamel." (cf JP Ducellier). Le F/O Sherk s' est ensuite caché au camp Terre Neuvien (proche de Mailly Maillet) et a regagné sa base en Angleterre en passant par l' Espagne. Sur la photo suivante, on peut voir le F/O Sherk à gauche avec Pierre Ben (Président de l' association "Somme Aviation 39-45" qui héberge notre page) il y a quelques années au Canada. A noter qu' à cette époque le F/O Sherk pilotait toujours son hydravion que l' on peut voir en arrière plan.






Le rapport des Canadiens du 401 SQ concernant leur sortie du 15 Mars 1944

.

Voici ce qui figure à la page du 15 Mars 1944 sur le journal du Squadron :

Le 15 Mars, 4 F.W.190 furent détruits par les F/Ls J. Sheppard et A.F. Halcrow et les F/Os R.K. Hayward et D.D. Asleigh. Un FW 190 et un Me 109 furent de plus endommagés par le F/O Hayward. Un appareil de notre Squadron a fait un atterrissage forcé à cause d' une panne de moteur (celui de Sherk mentionné ci dessus).

Il n' est pas possible de désigner avec certitude le nom de celui qui a abattu le FW de Hans Mayer parmi les 4 pilotes mentionnés ci-dessus, mais nous connaissons le nom des pilotes victorieux ce jour là.  Il existe  un décalage par rapport au journal de la 7 JG/26 qui indique 3 FW abattus et un qui s' est écrasé seul au décollage, alors que le 401 Squadron revendique 4 victoires...... D' autre part il semble que les pilotes du 401 Squadron aient confondu le terrain de Cambrai Epinoy avec celui de Grévillers en rédigeant leur rapport, ce qui ne change rien quand au résultat final.


FO Sherk.JPG
F/O Sherk et Pierre Ben au Canada en 2007

RAPPORT 401.JPG

Les Photos de deux des pilotes du 401 SQ de la RCAF victorieux ce jour là


sheppard_Jack.jpg
hayward.jpg
Sans en avoir la certitude, le rapport de combat
du 15 mars 1944
du Lieutenant Jackson Eddy "Jack" SHEPPARD, 23 ans (à droite)
 est celui qui se rapproche le plus du témoignage recueilli par
l' association "Mémoire de Doingt Flamicourt".
Il est le mieux placé pour être crédité
de la victoire sur le FW dont nous relatons l' histoire.
Le F/O Robert Kitchener Hayward 27 ans
crédité d' un FW 190
le 15 mars 1944

Le "Préambule" et les notes concernant le 401 Squadron

ont été ajoutées par le Web Master

de Somme Aviation 39-45

PRÉAMBULE

La page que nous avons publié ici pour l' association historique « Mémoire de Doingt Flamicourt » est représentative de la difficulté que nos associations historiques rencontrent parfois pour établir le parallèle entre les témoignages recueillis et les rapports militaires existants. Ce texte de M André Bauduin est la reproduction fidèle du récit d' un témoin de la région qui a vu tomber un Focke Wulf Allemand dans le bois de Douage près de Combles le 15 mars 1944. Cependant si la chute de cet avion abattu par la chasse Canadienne fut effective à l' endroit indiqué, il semble y avoir une inversion au niveau des appareils et de leurs pilotes, suite à une information transmise par un internaute quelques jours après la parution de la page. Nous avons toutefois tenu à respecter le texte qui nous a été transmis par "La Mémoire de Doingt-Flamicourt" et vous pouvez continuer à le consulter sur cette page.


Les lieux de crash des trois Focke Wulf et leurs immatriculations ont été clairement établis comme suit par les autorités militaires Allemandes de l' époque  :


FW 190 A6 Wnr 470249 piloté par Rudolf Georgi crash localisé à Combles, le pilote a sauté en parachute et a eu la vie sauve. Ce serait ce FW et non celui de Hans Mayer qui aurait percuté le sol au Bois de Douage .

 

FW 190 A6 Wnr 530339  piloté par Kurt Shanke crash localisé au lieu-dit Le Coteau de Maurepas à Maurepas le pilote a été tué, enterré à Bourdon.

 

FW 190 A6 Wnr 340293  piloté Hans Mayer crash situé au lieu-dit le Bois Grignon à Warlencourt, le pilote a été tué, enterré à Bourdon.


Les pilotes Canadiens du 401 SQ revendiquent quatre FW190 abattus le 15 mars 1944 à proximité du terrain de Grévillers. Uniquement trois d' entre eux sont répertoriés dans les rapports. Personne n' a jamais eu connaissance de la localisation du crash d' un quatrième appareil, les Canadiens ne précisent pas l' endroit ou serait tombé cet avion, et les Allemands quand à eux ne déclarent que trois FW190 détruits en vol ce jour là dans la région.


Nous tenions à vous donner ces informations pour que vous puissiez juger du soin apporté par  notre association à la vérification des informations recueillies lors des recherches effectuées. Dans ce cas précis nous avons souhaité apporter une réponse, avec ce préambule  aux internautes qui nous ont interpellé à plusieurs reprises sur le sujet. La vérité historique est forcément présente dans l'une de ces versions.


ce site a été créé sur www.quomodo.com