TALMAS le 04 novembre 2006

 

L’excavation de Talmas a eu lieu le samedi 4 novembre 2006. Le témoignage préalablement recueilli nous indiquait juste qu’il s’agissait d’un chasseur allemand mais nous ignorions le type de l’appareil.

 

Après avoir enlevé les deux mètres de remblai ayant servi à reboucher le cratère provoqué par le crash, nous avons trouvé quelques pièces d’aluminium dont 20 cm d’un arbre à came. Cette découverte laissait présager de la présence d’un moteur en ligne, probablement celui d’un Messerschmitt 109.

 

Après avoir extrait un moyeu VDM tripale, nous avons trouvé une plaque d’identification de sous-ensemble sur laquelle figurait la mention "Messerschmitt AG n° 109" ainsi que le lieu de fabrication "Wiener Neustädter Flugzeugwerk". Nous avions ainsi la confirmation qu’il s’agissait bien d’un Me109 fabriqué dans l’usine Autrichienne.

 

Une argile très dense rendait l’excavation difficile mais nos efforts furent récompensés car, à 4 mètres de profondeur nous trouvions enfin le moteur. Sur le morceau récupéré apparaît, après nettoyage, la mention DB 605. Il manque 2 cylindres sur une rangée et un cylindre sur l’autre. Il n’est pas brûlé et la pompe à injection est magnifique. Les cylindres manquants seront retrouvés ultérieurement.

 

Les pièces suivantes seront également récupérées : quelques façades d’instruments, la poignée du manche qui est en bon état, le canot de sauvetage, une jambe de train d’atterrissage, un morceau de pale de 30 cm, un morceau du capot du moteur de couleur jaune, le longeron reliant les deux ailes, l’ouïe d’aération du cockpit, la pièce de réglage du débit d’oxygène, les maîtres cylindres des freins, la partie intérieure du compresseur, le support de collimateur, la base du manche et quelques autres pièces qu’il serait trop long d’énumérer.

 

Fait marquant, le nettoyage ultérieur des nombreux morceaux récupérés révèlera la présence d’une autre plaque d’identification très importante. Il s’agit de celle située sur le capot du moteur en avant de la verrière, sur laquelle figure, en plus du type 109 – G6, le Werk nummer 19877 et la mention "W-Neustädter – Flugzeugwerk G.M.B.H." .

 

Enfin, pour que le bonheur soit total, la plaque d’identité du pilote est également retrouvée. Elle laisse apparaître le matricule n° 57003 / 36 que le WASt de Berlin nous confirmera être celui du Leutnant Hans Joachim Rimarski, porté disparu le 19 août 1943.

 

L’avion exhumé est un bien un Me109 G6/R6, appareil qui était équipé de 3 canons MG151/20 de 20 mm (un canon axial et deux en gondole sous les ailes) ainsi que de 2 mitrailleuses MG 131 de 13 mm montées sous le capot du moteur. Cet armement, adapté en 1943 pour faire face aux vagues de bombardiers lourds, pénalisait le Me109 dans sa maniabilité.

Retour
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com