Lioré et Olivier / LeO 451

tombé le Vendredi 31 mai 1940 au Plessier Rozainvillers



Récit de la reconnaissance :

Les informations transmises par un témoin ont permis à Pierre BEN, président de notre association, d’identifier l’endroit exact du crash du LeO 451 dont il savait qu’il était tombé à "Le Plessier Rozainvillers" (Somme).

 

Le dimanche 28 décembre 2003, en compagnie d’un ami anglais également passionné par l’histoire de l’aviation de la seconde guerre mondiale, il a effectué une reconnaissance au lieu dit de "La fosse à l’eau". Ils ont retrouvé quelques petites pièces en aluminium, plusieurs balles de 7,5 mm provenant des mitrailleuses MAC 34 ainsi qu’un prolongateur de connexion électrique appartenant à ce bombardier Français. Aucune grosse pièce n’a été récupérée.


Le20Plessier20Rozainvillers20plaque.jpg

L’appareil s’est désintégré en heurtant violemment le sol sous un angle presque horizontal.

 

Une plaque a été posée, rue de l’hirondelle, sur le mur de l’église de "Le Plessier Rozainvillers" en mémoire aux quatre aviateurs qui ont perdu la vie lors de ce crash.

 

 

Une petite nièce du pilote décédé (Robert Allaire), qui effectuait des recherches généalogiques, est entrée en relation avec Pierre BEN en octobre 2006, par l’intermédiaire de contacts communs. Elle a été enchantée de recevoir les quelques photos dont nous disposions.


eglise.jpg

Mission au cours de laquelle le LeO 451 s’est écrasé :

 

Le Vendredi 31 mai 1940, vers 18 heures, quatre LeO 451 appartenant au Groupe de Bombardement 1/11 décollent de la base aérienne d’Etampes Mondésir (banlieue sud de Paris), pour attaquer sans protection de chasse des colonnes ennemies progressant sur l’axe Abbeville-Amiens (Somme).

 

 

La mission est extrêmement coûteuse et les quatre appareils engagés ne rentrent pas. Ils ont été descendus par la chasse ennemie (Bf109 de la Luftwaffe).

 

 

Le LeO 451 n°56 du GB 1/11 abattu, s’écrase en flammes dans la localité de "Le Plessier-Rozainvillers", à 16 km au nord-est de Montdidier.


Plaque20sur20eglise20site.jpg

Les 4 hommes qui composaient l’équipage sont tués :

 

Le Sous Lieutenant Jean DEBROCK, Chef de bord

L’adjudant Chef Robert ALLAIRE, Pilote

L’adjudant Adolphe BLANQUART, Canonnier

Le Sergent Chef Pierre THOURON, Radio-navigateur

plaque20commemorative20site.jpg

Caractéristiques du Lioré et Olivier - LeO 451 :

 

Le bombardier LeO 451 possédait 2 moteurs Gnôme-Rhône 14N d’environ 1100 CV chacun.

 

 

Armement :

 

 

1 mitrailleuse MAC 34 de 7,5 mm fixe

1 mitrailleuse MAC 34 de 7,5 mm mobile ventrale

1 canon HS 404 de 20 mm mobile dorsal

1500 kg de bombes

 

 

Longueur : 22,50 m

Envergure : 17,17 m

Hauteur : 5,23 m

Poids en charge : 11 400 kg

Vitesse maximum à 4 800 m : 495 km/h

Plafond pratique : 9 000 m

Equipage : 4 personnes

Prolongateur20plaque.jpg
Prolongateur20LeO.jpg
LEO2045120NB.jpg
profil20LeO2045120PB.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com