Mission Amiens 15 mars 1944

Soirée du 15 mars 1944

Attaque du centre ferroviaire d' AMIENS-LONGUEAU.

140 bombardiers du Bomber Command de la RAF. 8 Mosquito, 38 Stirling, 94 Halifax, traversent la Manche et pénètrent au dessus de la France entre BERCK et LE TOUQUET.

20H50 entre HESDIN et AMIENS, sur le plateau de BARLY se trouve des positions de Flak de 88mm, une multitude de projecteurs balaie le ciel au passage des vagues de bombardiers, dés que l'un d'eux est pris dans ces phares, l'artillerie entre en action. Les habitants de la ville de DOULLENS verront alors l'un de bombardiers traînant une gerbe de flammes, virer et se diriger vers l'ouest. Quelques secondes plus tard un fracas terrible est entendu, l'avion en perdition vient de se délester de ses bombes.

Il s'agit du Halifax LL229 (KN-Z) du 77 squadron qui a décollé de la base d' ELVINGTON et qui avec 17 autres appareils de la même formation fait partie de la première vague qui doit attaquer le centre ferroviaire. A bord de ce quadrimoteur en feu se trouve 7 hommes d'équipage, il est probable qu'ils étaient sur le point de sauter en parachute lorsque soudain l'aile droite se détache de la carlingue, tandis que le reste de l'appareil s'effondre vers le sol et s'écrase dans une grande explosion à la sortie du petit village de MEZEROLLES.

Marcel MICHAUX, le garde champêtre du village a assisté à la tragédie, il se rendra aussitôt sur les lieux découvrant une multitude de débris éparpillés dans une pâture et les restes mutilés des membres de l'équipage. Pourtant dans le ciel un parachute est descendu vers le sol, c'est le sergent H. M. Mc ALLISTER, le mécanicien qui a eu la chance d'échapper à la mort, il se pose non loin du site du crash, mais il sera rapidement capturé par les soldats Allemands nombreux dans la zone qui est celle d'une rampe de V1.

Les 6 corps retirés des débris de l'appareil seront inhumés le lendemain dans le cimetière communal de MEZEROLLES où ils reposent toujours. Au cours de ce raid 2 autres bombardiers seront perdus au dessus de l'objectif.


(d'après l'ouvrage « La guerre aérienne dans le nord de la France » 15 mars 1944 - 25 mars 1944 de Jean Pierre Ducellier – Editions Paillard Abbeville)

Halifax V LL229 KN-Z 77 Sqdn

Base: R.A.F. Elvington, Yorkshire
Unit: 77 Sqdn. Bomber Command
Aircraft: Halifax Mark V, serial LL229
Target: Amiens, Somme
Incident: Crashed at Mézerolles, Somme. Sgt. H. M. McAllister (F/Eng.) was taken prisoner

 
 
 
 
Cimetière communal de MEZEROLLES
F/Sgt. ARMSTRONG Phillip Heriot RAFVR (W.op.) grave 1.
F/Sgt. COLE Douglas Arthur RAFVR  (Navig.) 20 ans grave 2.
P/O PUGH Lawrence John RCAF (Air gnr.) 21 ans grave 3.
F/L SPICER Ronald George RAFVR (Pilot) grave 4.
F/Sgt. TAYLOR John Albert RAFVR (Air Bomber) 21 ans grave 5.
F/Sgt. HILL Henry Oliver RAFVR (Air gnr.) 22 ans grave 6.
 
 
 
 

 
mezerolles.jpg
77sqnbadge.gif

P/O L. J. PUGH

77sqdPugh.jpg
Halifax.jpeg
mezerol_1.JPG

Anémomètre

mezerol_2.JPG
En mars 2012, nous retrouvons le lieu du drame.
Retour
 

après nettoyage

Anemometre.JPG
Pieces Halifax (2).JPG

Bouteille oxygène individuelle

Bouteille a Oxygene Individuelle.JPG

Commande du compensateur de profondeur

compensateur de profondeur.JPG

Détail bouteille oxygène individuelle

Bouteille a Oxygene.JPG
longo.jpeg
ce site a été créé sur www.quomodo.com