Halifax III HX 350 MH Y Davenescourt le 18 Avril 1944

La mission des bombardiers de la RAF*




La nuit du 18 au 19 avril 1944, une force composée de 8 "Mosquito" du Groupe VIII PFF, 24 "Lancaster" du Groupe VIII PFF, et 139 "Halifax" du Groupe IV ont pour cible le centre ferroviaire de TERGNIER.
Durée prévue de l' attaque 23h24 à 23h 36.

Parmi eux le "Halifax" III immatriculé HX 350 MH Y du Squadron 51 de la RAF qui a décollé de la base de Snaith avec 15 autres "Halifax"

A son bord 7 hommes d' équipage  : (cliquez ici pour voir le nombre de mission de chacun des membres)

F/Sgt Alan Sarjantson                                                Pilote                                      20 ans
Sgt Mark Charles Mc Carthy                                       Mécanicien                             20 ans
F/O William George Meeson                                      Navigateur                              23 ans
Sgt John Edward Roderick Samuel Scheffler            Bombardier                             21 ans
Sgt Harry Dennis Nash                                               Opérateur Radio                      22 ans
Sgt Stanley George Myers                                         Mitrailleur supérieur                21 ans
Sgt James Alan Smith                                               Mitrailleur arrière                    21 ans

Entendu à la radio pour la dernière fois à 23h 46 alors qu'il se trouve au Sud-Est d' Amiens ce bombardier britannique sera manifestement la victime d'un chasseur de nuit de la Luftwaffe et après avoir explosé dans les airs, les débris de ce quadrimoteur s'écraseront 2 kilomètres au Sud/Sud Ouest de DAVENESCOURT, 6 kilomètres au Nord/Nord-Est de MONTDIDIER et à proximité de BECQUIGNY dans les marais du Cageolois.

Aucun survivant. Les corps des infortunés aviateurs seront retrouvés parmi les débris du bombardier, sur la zone du crash. Certains se trouvent encore dans la carlingue, d' autres gisent sur le sol après y avoir imprimé la forme de leur silhouette. Les 7 hommes seront regroupés et inhumés, ils reposent désormais dans le cimetière de DAVENESCOURT.

L' Hptm Joseph Krahforst du 2/NJG4 de la Luftwaffe revendiquera avoir abattu un "Halifax" volant à 5000 mètres d' altitude dans la région de MONTDIDIER à 23h 46, victoire confirmée par un film.

Les services de Gendarmerie de MONTDIDIER nous signaleront que :


"Dans la nuit du 18 au 19 Avril 1944, un bombardier quadrimoteur anglais "Halifax" a explosé en l' air au dessus du territoire de BECQUIGNY.
Les débris sont tombés dans les marais situés à l' Ouest de cette commune.
Les membres d' équipage ont été tués.
La chute de cet avion n' a provoqué ni dégâts ni victimes."

Les aviateurs reposent à 800 mètres du lieu du crash dans le cimetière civil de DAVENESCOURT à côté des membres de l'équipage d'un “Halifax” tombé le 11 avril 1944 soit une semaine plus tôt. Curieusement ce 11 avril le "Halifax" # LV 880 MH © C tombé sur le territoire de ce même village effectuait une mission identique sur Tergnier et appartenait au même Squadron 51. Actuellement un lien se tisse avec Madame Janette Cotterill, la nièce du navigateur, le Flight Officer William George Meeson qui avait 23 ans.

Au cours de cette mission, on déplore la perte de  5 autres "Halifax" du Groupe IV


2 d'entre eux entrent en collision et s' écrasent 
à 11 kms au Sud-ouest de SAINT QUENTIN sur le territoire de la commune de SERANCOURT-LE-GRAND

"Halifax"  III  # LW 522 MH © J   du Squadron 51 - 7 membres d' équipage, aucun survivant (Voir ici la composition de l'équipage 1ère mission du pilote, 4ème mission du mitrailleur arrière)
"Halifax"  III  # LV 946 NP © K  du Squadron 158 - 7 membres d' équipage, aucun survivant
 

Les 14 victimes reposent au cimetière britannique de SERANCOURT-LE-GRAND

"Halifax"  III  # LV 954 NP © Q   du Squadron 158 tombé à DAMERY, 5 km au Nord-Ouest de ROYE - Il y aura  2 survivants parmi les 7 membres d' équipage,  ils seront capturés par les militaires allemands. Les 5 victimes seront inhumées un peu plus tard dans le cimetière de MEHARICOURT. Cet Halifax a été vraisemblablement victime d'un chasseur de nuit.

"Halifax"  III  # LV 956  HD © R   du Squadron 466 tombé à FORGES-LES-EAUX - 7 membres d' équipage dont 4 survivants :  2 s' évadent, 2 autres  sont capturés par les allemands,. Les 3 autres membres d' équipage périssent lors du crash et sont enterrés au cimetière de POIX  DE LA SOMME. Cet Halifax est victime d' un chassseur de nuit.

"Halifax"  III  # LW 722 C8 © S   du Squadron 640 tombé à l' est de DIEPPE- 7 membres d' équipage dont 3 survivants qui seront fait prisonniers, les autres trouvent la mort (dont le bombardier qui ne survivra pas à ses blessures). Les 4 victimes seront enterrées au cimetière militaire de GRANDCOURT.

* Rapport réalisé par M JP Ducellier avec les documents provenant du Public Record Office (National Archives de Kew/Londres)  et les informations de M Pierre Ben. La photo de l' équipage avec l' identification des aviateurs ainsi que la liste des missions nous ont été transmis par Peter Gulliver historien et administrateur du site "RAF 51 Squadron History Society"



LA DECOUVERTE DU HALIFAX ET L'EXCAVATION





L' excavation

Fouille (2).JPG

Sortie moteur : de gauche à droite Jacky Faudé, Géralde Frion, Albert Berthet, Amadée de Franqueville, Pierre Ben, Ghislain Lobel

Moteur sortie de terre (4).JPG

Restauration

Hercules avant (1).JPG

Nettoyage du moteur

Nettoyage moteur Hercules XVI (2).JPG

Moteur avec son hélice prêt à rentrer au musée

Hercules XVI le 26.11.15 (7).JPG

Plaque d' identification du moteur

Plaque moteur .JPG

Halifax Mk III

Halifax-mk3.jpg
Halifax 1ok avec MH  Y  HX 350 DavenescourtOK.jpg

Sortie Hélice : Alain Engelaere, Albert Berthet, Ghislain Lobel, Jacky faudé, Pierre Ben, Amadée de Franqueville , Géralde Frion.

moyeu2pales (1) (Copier).JPG

Remontage de l' hélice

Hercules en restauration 31.10.15 (Copier).JPG

Moteur et hélice à l'intérieur du musée

Hercules XVI (2).JPG

La base abandonnée de Snaith en 2009

snaith2009.jpg

Caractéristiques du Halifax Mk III

Handley Page HALIFAX Mk III

Bombardier quadrimoteur équipé de moteur Bristol Hercules XVI de 1650 cv sans soupapes à fourreaux louvoyants. Cylindrée de 38,7 Litres.

Dimensions :

Envergure : 31,75m

Longueur : 21,82

Poids à vide 15,4 T, poids à charge max environ 30 T, essence 9000 Litres

Armement :

8 mitrailleuses Browning et 1 Vickers 0.303 de 7,62mm

Performances :

Emport de 6000 kg de bombes

Vitesse de croisière environ 350km/h, vitesse max 450km/h









Equipage du Halifax Mk III HX 350 MH Y

Lancaster Davenescourt (Copier).jpg

Arrière du moteur

Hercules XVI Vue arriere (Copier).JPG
MEESON DAVENESCOURT.JPG

L' accès sur le lieu du crash

Acces lieu du crash.JPG
J d'Amiens du 22 avril 1944 (Copier).JPG

Le rapport de gendarmerie

Rapport Gendarmerie Davenescourt (Copier).JPG
LA JOURNÉE DU SOUVENIR du 25 Mai 2016

Courrier Picard édition du 28 mai 2016

Article 2 CP 001 (Copier).jpg
DSC04507 (Copier).JPG

Déroulement de la journée du 25 mai en photos

Le cheminement jusqu'à la journée du 25 Mai 2016

68 ans après la chute du  Halifax III HX 350 MH Y, Mrs Janette Cotterill nièce du P/O « Bill » Meeson (Navigateur) vient rendre une hommage à son oncle sur son lieu de sépulture à Davenescourt.


Elle laisse sur la tombe de l'oncle Bill la photo de l' équipage enterré sur laquelle elle  indique ses coordonnées.


Peu de temps après, Yann Lerust habitant de Davenescourt découvre à proximité d' un trou d' eau dans le marais avoisinant, des pièces provenant d'un avion. Il a basé sa recherche sur le témoignage de M Antoine Masson témoin du crash  aujourd'hui décédé. Yann Lerust prend alors contact avec Pierre Ben pour authentifier les pièces qui s' avèrent être celles d' un moteur de Halifax.


L' excavation du moteur enterré à plusieurs métres dans le sol marécageux a lieu le 26 Juin 2015.  Il s' agissait bien de l'un des 4 moteurs du Halifax III HX 350 MH Y.


Un contact est pris avec Me Janette Cotterill pour l' informer de la découverte. Janette avise dans la foulée Pierre Ben de sa visite au Printemps 2016 en compagnie de sa sœur et de son frère avec son épouse.


Une bonne nouvelle, un cousin du mitrailleur John Smith a pu être retrouvé grâce à Peter Gulliver, l'historien de l'association du 51 Squadron et il sera du voyage avec son épouse.


Une cérémonie informelle est alors organisée le 25 mai dernier. Rendez vous est pris à 14h 30 au cimetière de Davenescourt, ou les descendants des aviateurs sont reçus par M Yann Lerust, conseiller municipal (accompagné de son épouse)  et par 7 portes drapeaux. Pierre Ben et les membres de son association sont également sur place. Après un dépôt de gerbes, la petite assemblée se dirige sur le lieu ou a été retrouvé le moteur à 800 m du cimetière. M Yann Lerust a débroussaillé le chemin qui mêne à l' endroit le matin même. C' est un grand moment d' émotion au cours duquel les descendants demandent des précisions sur les conditions de la découverte des corps des aviateurs. Malheureusement le dernier témoin ayant participé au transport des victimes est décédé quelques temps avant la visite des descendants et il n' est pas possible de fournir plus d'informations. Il est cependant vraisemblable que l' avion ayant explosé en vol, les corps aient été retrouvés intacts imprimés dans le sol après une chute de plusieurs milliers de métres.

Les familles sont ensuite reçues à la mairie de Davenescourt ou le maire M Jean Claude Pradheiles rend hommage à l' équipage.

Janette Cotterill nièce de William Meeson remercie l' assistance et remet un cadeau de la part des descendants de l' équipage, elle est accompagnée de sa sœur Linda, de son frère Peter et de sa femme Lin. Christopher Marley est accompagné de son épouse Eileen, il est le cousin du mitrailleur arrière John Smith.

Le verre de l' amitié conclut la visite à Davenescourt.

Pierre Ben et son équipe (le Dr Ducellier, et son épouse Jackie, Jacky Faudé, Dany Dheilly, Amédé de Franqueville, Ghislain Lobel, Patrick Houdart, Eliane Denavarre et Michel Lespagnol) emmènent ensuite les descendants au musée de l' association à Warloy Baillon pour découvrir le moteur remis en état.

Une surprise  attend les familles : il s' agit de Georges Albert Smith dit « Smithy » âgé de 93 ans qui a effectué 37 missions en tant que Flight Engineer sur Halifax au sein du 51 Squadron dont le Halifax de Davenescourt faisait partie.


« Smithy » était présent sur la base de Snaith en même temps que l' équipage du Halifax III HX 350 MH Y. Il avoue ne pas se souvenir des aviateurs tombés au retour de la mission sur Tergnier, il explique que les équipages se croisaient mais qu' il était souhaitable de  ne pas sympathiser, les pertes étant trop difficiles à supporter psychologiquement parlant. Les questions fusent sur les conditions de vie dans les aérodromes et à l' intérieur des bombardiers, Georges Albert Smith y répond aussi bien en anglais qu' en français et pour cause il est le fils d' une mère française  originaire de Warloy Baillon et d'un père anglais soldat de la première guerre mondiale. Georges est né à Warloy Baillon le 9 décembre 1922.


La soirée continue par une visite de Thiepval et du Lochnagar crater et se termine par un repas au Tommy de Pozières.


MEESON.JPG

Courrier Picard édition du 26 mai 2016

Article de journal Davenescourt.JPG
création de site internet avec : www.quomodo.com