La mission

Au cours de l’après-midi du 27 mai 1944, le centre ferroviaire d’Amiens / Ville a été l’objectif des bombardiers légers de la 9e Air Force des USA. Trois groupes de bombardements ont participé à cette mission : 409e BG, 410e BG et 416e BG.

 

Trois Boston IV A20 du 416e BG et deux du 410e BG ont été abattus au cours de cette mission par la DCA qui était à proximité d’Amiens :

 

 

Le bombardier américain touché comme les deux précédents se trouve au-dessus de la ville d'Amiens lorsque la déflagration de l'obus - probablement de 88 mm - lui détruit le moteur droit déclenchant instantanément l'incendie de ce dernier.

Projeté sur le côté, l'avion bascule sur sa gauche quittant brutalement la formation, traînant derrière lui un panache de fumée.

Décrivant une longue trajectoire courbe vers le Nord, le 1st Lt Gullion va parvenir à maintenir son avion en vol un certain temps. Cependant celui-ci perd inexorablement de l'altitude.

Le Boston IV A20 en détresse du Lt Gullion, curieusement, suit la trajectoire de celui du lt Siracusa, le premier bombardier à avoir été touché par la DCA.

Quelques instants plus tard alors que le bombardier du 1st Lt Siracusa s'écrase sur le territoire de la commune de Vaux-en-Amiénois, celui du 1st Lt Gullion traînant une gerbe de flammes à l'arrière de son moteur droit mais volant encore à une altitude légèrement supérieure passe en trombe au-dessus de la région de Bertangles, volant dans une direction Nord / Nord-Ouest ...

Voici maintenant un petit point qui se détache de l'avion ... suivi d'un second ... Une corolle blanche s'ouvre brutalement dans le ciel ... Puis une seconde et enfin une troisième vont apparaître. Les trois aviateurs américains viennent de sauter en parachute et tandis que ces derniers descendent lentement vers le sol picard, le bimoteur, Boston IV A20G # 43-10206 du Squadron 699 du 416e BG transformé en une torche brûlante, termine brutalement sa course vers le sol dans une terrible explosion.

Le crash s'est produit 1 kilomètre 500 à l'Ouest de Vignacourt au lieu-dit le bois des Parisiens.

Il ne reste rien du bombardier calciné et désintégré si ce n'est quelques débris fumants dans un grand cratère.

Non loin de là les 3 parachutistes américains vont se poser sans incidents mais les hommes de l'Unité 304 des Grenadiers de l'armée d'occupation se précipitent vers la zone de chute des aviateurs et le Lt Gullion, le S/Sgt Coffey et le S/Sgt Cope seront rapidement interceptés par ces soldats allemands sur le territoire de la commune de Vignacourt.

 

Extrait du livre de JP Ducellier "La guerre aérienne dans le Nord de la France. 27/28 mai 1944 - Bombardements de la Pentecôte".

L'équipage

A 20h36, à bord du 3ème Boston IV A20 # 43-10206 (code 2 A F-1) du Squadron 669, se trouvent 3 hommes d'équipage, tous serons immédiatement fait prisonniers :

 

 

1st Lt Allent Wyand Jr. Gullion (pilote)  - Stalag Luft 3 Sagan-Silesia Bavaria

 

S/Sgt Gerald Lemoyne Coffey (mitrailleur)  - Stalag Luft 3 Sagan-Silesia Bavaria - décédé en 2012 à l'age de 90 ans

 

S/Sgt Grady Franklin Cope (mitrailleur)  - Stalag Luft 4 Gross-Tychow Pomerania - décédé en 2004 à l'age de 82 ans

L'appareil

Le BOSTON IV A 20 G possédait deux moteurs Wright R-2600-23 Double Cyclone à 14 cylindres en étoile refroidis par air donnant chacun 1600 CV au décollage.

 

Son armement était composé de :

 

 

6 mitrailleuses fixes Browning de 12,7 mm dans le nez.

2 mitrailleuses orientables Browning de 12,7 mm en tourelle dorsale

1 800 kg de bombes (maximum)

 

Caractéristiques :

 

Constructeur : DOUGLAS

Pays : USA

Type : Bombardier léger

Année : 1941

Envergure : 18,69 m

Longueur : 14,63 m

Hauteur : 5,36 m

Poids : 7 250 kg

Poids maximum : 13 608 kg

Surface : 43,11 m²

Autonomie : 1 750 km

Vitesse maximum : 545 km/h à 3 800 m d’altitude

Vitesse de croisière : 440 km/h

Vitesse ascensionnelle : 3 000 m en 7 mn 6 s

Plafond pratique : 7 900 m

Equipage : 3 personnes

Boston IV A20 G.jpg
Profil Boston IV.jpg

L'excavation

L’excavation de Vignacourt a eu lieu le samedi 28 octobre 2006. Les prévisions météorologiques laissaient craindre des averses mais finalement le travail pourra s’effectuer convenablement. L’agriculteur a eu la gentillesse de différer ses semis à l’emplacement du crash afin de nous permettre d’effectuer les recherches.

Le Boston IV A20 G du 416ème Bomber Group de la 9ème Air Force des USA a ainsi été retrouvé.

Les deux moteurs, de type radial WRIGHT R-2600, ont été retrouvés à un peu plus de 2 mètres de profondeur, ce qui laisse à penser que le bimoteur, s’il n’est pas arrivé en vol rasant, a tout de même heurté le sol avec un angle faible. Ces moteurs ont tous deux été brûlés et l’un des deux est d’un volume moindre car il a certainement été atteint par un obus de la DCA. Nous avons également retrouvé quelques cylindres, également brûlés, dont nous pourrons extraire quelques soupapes qui semblent en bon état.

Eu égard à l’emplacement des deux moteurs dans la terre, cet avion arrivait probablement du Sud / Sud-Est (trajectoire courbe à partir d’Amiens s’orientant vers Vignacourt se trouvant au Nord-Ouest d’Amiens).

D’autres pièces ont également été retrouvées : les deux moyeux d’hélice tripale, 3 pales plus ou moins endommagées et très corrodées, des douilles de 12,7 mm brûlées.

Quasiment toutes les pièces ont été brûlées et sont corrodées à cause de l’incendie de l’appareil.

Piece du Boston.jpg
Piece du Boston 2.jpg
Vignacourt_pale.jpg
Vignacourt_Pierre et Ghislain.jpg
Alain.jpg
Vignacourt_moteur droit nettoye_2.jpg
moyeu.jpg
Vignacourt_soupape du Boston.jpg
Albert et dany.jpg
Vignacourt_balles.jpg
Vignacourt_moteur droit nettoye_1.jpg

Gerald L. Coffey


ce site a été créé sur www.quomodo.com